Cisterciens en Rouergue

L’association Cisterciens en Rouergue

  • mène des recherches historiques et patrimoniales sur les sites cisterciens dans le Rouergue et encourage les propriétaires de granges et possessions cisterciennes en Rouergue à en étudier l’histoire.
  • Partage cette connaissance avec tous ceux et celles que cela intéresse, propriétaires de sites cisterciens, amateurs, historiens.
  • Organise des journées conviviales dans les différentes granges ou autres domaines.
  • Recherche les chemins des moines qui reliaient ces domaines entre eux et avec leurs abbayes mères et y organise des randonnées.
  • Des manifestations culturelles : journées d’étude et expositions, ouvertes à tous sont organisées, elles donnent lieu à des publications.

Adresse

Château d’Is – 12850 Onet le Château

Téléphones

06 43 58 15 30
ou
06 99 37 58 70

E-mail

cisterciensenrouergue@outlook.com

Personne à contacter

Catherine Cazelles

Composition du bureau :

  • Co-présidents : Catherine Cazelles et Thomas Poiraud
  • Trésorière : Michèle Prat
  • Secrétaire : Scarlett Bonhoure
  • Vice-présidents : Jean Delmas et Jacques Miquel

Cotisations :

  • 25 euros individuel
  • 35 euros couple
  • 45 euros collectivités ou associations
  • 10 euros étudiants et chomeurs

Retrouvez les comptes rendus de toutes nos conférences sur le site

Éditorial

En 1122 un groupe de moines venant de l’abbaye de Dalon (Limousin) s’installe dans l’Ouest du Rouergue. Cette communauté pose le premier jalon de l’histoire cistercienne du Rouergue, et fonde Loc Dieu. Ce XIIème siècle verra fleurir les abbayes de Sylvanes (1136), Beaulieu (1144), Nonenque (1146), Bonneval (1147) et enfin Bonnecombe (1167).

Une période prospérité commence grâce aux très nombreuses donations des seigneurs et des populations alentours. Les abbayes s’entourent de grands domaines agricoles : les granges où travaillent les moines convers qui se rapprochent de Dieu par le travail de leurs mains, les moines de chœur restent à l’abbaye et consacrent leur temps à la prière à l’étude et au travail manuel.

C’est l’histoire de ces moines paysans qui ont façonné le territoire et dont le souvenir est encore très présent de nos jours à travers l’architecture des abbayes et des granges que nous proposons de faire découvrir et de partager avec ceux qui voudront bien nous suivre.

AGENDA

Presse